0
0 Panier (vide)
Lunettes de soleil caméra espion HD

Lunettes de soleil caméra espion HD

116,99 € Économisez 21%
92,99 €

Lunettes de soleil avec mini caméra espion HD

Résolution 1280x720

30 images par seconde

Audi stéréo intégré

Supporte des cartes micro SD (en option)

Référence
MF- SV17
Indisponible

Poser une question (0)

Polyvalentes et anodines, ces lunettes espion  sont parfaites pour dissimuler une mini caméra espion directement intégrée dans la monture. Cette dernière est totalement invisible. Grâce à sa forme classique et un design sobre, elles s’adapteront à tous les visages. Facile à utiliser, les lunettes de soleil caméra espion permettent d’enregistrer des vidéos en haute définition   en toute discrétion et sans être remarquées.        

La résolution de ces lunettes caméra respecte les normes de 1280x720. Elle pourra capturer toutes les images que vous souhaitez, à raison de 30 images par seconde. En plus, les lunettes caméra HD sont équipées d’un micro . Vous pourrez donc enregistrer des vidéos avec une qualité stéréo pour une meilleure fluidité du son. Avec son autonomie de 2 heures et sa batterie Li- polymère 280mAh intégrée, ces lunettes ne poseront pas de problème d’alimentation. Ce modèle de caméra lunette s’emploie aussi comme une clé USB 2.0. Ainsi, avec votre câble USB, vous pourrez le brancher à votre ordinateur à la fois   pour extraire les données de la carte et pour charger la batterie.

Les lunettes espion n’ont pas de système de stockage. Toutefois, les lunettes de soleil espion   disposent d’un port pour recevoir une carte micro SD de 32Go maximum que vous pourrez choisir en option lors de votre achat. Vous pourrez donc récupérer les images enregistrées sur votre ordinateur. D’ailleurs les fichiers produits sont dans un format AVI classique. Il vous suffit d’avoir soit Windows Media Player, soit Real player tout autre lecteur sur votre PC ou votre portable. Aucun logiciel d’exploitation spécifique n’est nécessaire. Cet accessoire sera prise en charge par Windows 2000, Windows XP,   Windows Vista ou Windows 7.

Les lunettes de soleil caméra espion HD sont les panoplies idéales pour de parfaits espions. Si vous avez besoins de plus d’information concernant sa manipulation, vous recevrez un manuel d’utilisation après l'achat de ce produit.

Fiche technique

Poids
35 grammes
Dimensions
150*140*40mm (plié)
Mémoire
Supporte des cartes micro SD 32 Go
Résolution
1280*720
Image par seconde
30
Format vidéo
AVI
Système d'exploitation
WinXP, Win2000,Windows Vista, Win7
Logiciel
Windows Media Player, Real player,Storm codec
Pixels
5 millions
Batterie
Batterie Li- polymère 280mA intégrée
Autonomie
1-2 heures
Type d'interface
Usb 2.0
Audio
Stéréo
    Qu’entendons-nous par temps d’enregistrement en continu ?

    Une caméra espion fonctionne avec une batterie rechargeable en lithium polymère. Bien entendu, l’autonomie de l’appareil dépend de la capacité de cette alimentation. Ce type de matériel propose en moyenne une autonomie de plus d’une heure. Cependant, il ne faut pas confondre et temps d’enregistrement en continu. Ce sont deux caractéristiques totalement différentes. Le temps d’enregistrement en continu désigne la durée pendant laquelle la caméra est capable de filmer sans interruption. Cette durée n’est pas nécessairement équivalente à l’autonomie de l’appareil. Le plus souvent, celle-ci est même largement inférieure au temps au cours duquel la caméra reste fonctionnelle de manière indépendante. Pour une autonomie d’une heure, le temps d’enregistrement en continu est en général d’une demi-heure. Pendant un enregistrement, l’ensemble des composants d’une caméra espion sont sollicités. En raison de sa taille assez réduite de l’appareil, les risques de surchauffe sont plus importants. Le temps d’enregistrement en continu est alors limité pour éviter d’endommager les composants.


    Qu’est-ce qu’un temps de déclenchement vidéo ?

    Une caméra espion est un appareil qui permet de filmer sans attirer l’attention ni éveiller les soupçons. Le lancement d’un enregistrement s’effectue facilement avec ce type de matériel. Une simple pression sur un bouton permet cela. Certains modèles offrent même un pilotage à distance. L’activation de l’appareil s’effectue alors au moyen d’une télécommande. Par ailleurs, le lancement d’un enregistrement peut se faire automatiquement avec les mini caméras haut de gamme. La présence d’un détecteur de mouvement rend possible cette fonctionnalité. La détection de mouvement possède une portée d’une dizaine de mètres. La détection n’est possible que sur cette distance et dans l’angle de vue du capteur vidéo. Le temps de déclenchement vidéo est ainsi la durée entre la détection du mouvement et l’activation de la caméra pour lancer l’enregistrement. Il est important que le temps de déclenchement soit assez réduit. En effet, une caméra espion ou une caméra de chasse peut manquer l’action à filmer à cause d’une durée d’activation trop élevée. D’une manière générale, une caméra espion propose un temps de déclenchement vidéo moyen d’une seconde.


    Qu’est-ce qu’un angle de vue d’un capteur vidéo ?

    Il y a des caractéristiques qu’il ne faut pas omettre lorsqu’on choisit une caméra espion. L’angle de vue se trouve parmi celles-ci. Il s’agit d’une certaine manière du champ de vision du capteur vidéo – ou encore l’angle de prise de vue. Le matériel espionnage peut ainsi filmer tout ce qui se trouve dans ce champ de vision. Une caméra comporte un objectif photographique qui est un système optique convergent. Ce système est obtenu à l’aide de plusieurs lentilles. Il est important de souligner que c’est la taille de l’objectif photographique qui détermine l’angle de prise de vue. Plus la taille de ce système optique est réduite, plus grand sera le champ de vision. Plus sa taille est considérable, plus l’angle de vue sera réduit. Par ailleurs, on distingue deux sortes de caméra selon le type d’objectif. Il existe ainsi le capteur vidéo à objectif fixe et le capteur vidéo varifocal. Cette deuxième sorte de caméra bénéficie d’un objectif modulable, c’est-à-dire avec une distance focale variable. Cela permet alors de régler au besoin l’angle de prise de vue. Une caméra espion ne propose malheureusement pas cette option.


    Qu’est-ce qu’une batterie en lithium polymère ?

    Une caméra espion utilise en règle générale une batterie en lithium polymère comme alimentation. L’autonomie proposée dépend bien entendu de la capacité de la pile. La batterie lithium polymère (Li-Po) n’est pas à confondre avec la version lithium-ion (Li-ion). Les deux variantes partagent le même principe de fonctionnement, mais certaines différences sont notées au niveau des caractéristiques. La batterie Li-Po est tout d’abord plus stable et plus fiable que le Li-ion, même si en termes de densité énergétique celle-ci est inférieure. Le format du Li-Po convient davantage à des petits appareils comme la caméra espion. La batterie en lithium polymère est fine, légère et peut prendre plusieurs formes. Sa durée de vie est d’autre part plus importante. Cependant, le Li-Po coûte plus cher qu’une batterie en lithium-ion. L’accumulateur Li-Po que l’on utilise pour les mini caméras est rechargeable. La recharge s’effectue via un branchement à une prise électrique – un chargeur USB DC12V est alors nécessaire – ou sur un ordinateur. À noter que le temps de charge est plus long avec un branchement sur ordinateur.


    Qu’est-ce que la résolution HD ?

    Le terme HD est une nomenclature propose au milieu de la vidéo numérique. Ce barème indique ainsi une image vidéo en haute définition. 720p est le code souvent employé pour aussi marquer une image vidéo en haute définition. Le nombre 720 renseigne sur la somme de lignes disponibles sur la largeur de la surface d’affichage. La lettre p correspond toutefois au type d’affichage, en l’occurrence un balayage progressif – c’est-à-dire que l’image vidéo est affichée en une seule fois. Cette nomenclature renseigne également sur la taille d’affichage de l’image. Celle-ci est généralement de 1280 x 720 pixels. Le premier nombre désigne le total de lignes verticales, tandis que le second compte pour la somme de lignes horizontales. Parler de résolution HD est bien entendu un abus de langage, puisqu’on parle ici de définition d’image. En effet, la résolution est une autre nomenclature qui s’exprime en pixels par pouce (ppp). Une caméra espion affublée de la mention HD possède ainsi un capteur vidéo en mesure de produire des contenus en haute définition. La classification supérieure au HD est le Full HD – avec comme code 1080p et un affichage de 1920 x 1080 pixels.


    Qu’est-ce que la résolution FULL HD ?

    Full HD est un terme anglais que l’on peut traduire par « haute définition complète ». Associer celui-ci à la résolution d’image est d’une certaine manière un abus de langage. Les deux concepts servent à exprimer la qualité d’affichage d’une image ou d’un moniteur, à la différence que la résolution prend en compte la taille du support d’affichage. Les notions de résolution et définition d’image concernent principalement le milieu des traitements vidéo. Pour le cas de la caméra espion, la résolution Full HD renseigne sur la qualité des vidéos que le dispositif peut produit. Elle peut être représentée par la valeur 1080p. Cette dernière signifie que les images obtenues par le capteur vidéo s’affichent dans un format de 1920 x 1080 pixels. Ainsi, Full HD ou 1080p désigne en réalité la définition vidéo et non la résolution. À noter que la résolution s’exprime en pixels par pouce. Sur le marché des mini caméras espions, un appareil en mesure de produire des enregistrements en Full HD se classe dans la catégorie des modèles haut de gamme. Les images avec une définition vidéo de 1080p se distinguent par leur netteté.


    La fonction Vision à distance demande-t-elle des frais supplémentaires ?

    Une caméra espion est en général constituée d’un capteur vidéo et d’une mémoire interne ou externe pour le stockage des données d’enregistrement. Pour regarder les vidéos prises, il faut éteindre le matériel. Les fichiers sont ensuite transférés sur un ordinateur, un smartphone ou bien une tablette. La vision à distance est une fonctionnalité qui permet d’éviter cette longue procédure. On peut visualiser en direct sur un ordinateur ou un terminal mobile ce que la caméra est en train de filmer. Cette fonctionnalité est possible grâce à la présence d’une antenne WiFi. Le composant permet au dispositif de se connecter à Internet pour diffuser les images. Le visionnage s’effectue sur une plateforme en ligne accessible avec n’importe quel navigateur. Pour les terminaux mobiles, il y a une application dédiée. L’accès à la plateforme en ligne et l’utilisation de l’application n’engagent aucun frais supplémentaire. Ainsi, on n’a pas à payer une inscription ou un abonnement – pour bénéficier de la vision à distance – après l’achat de la caméra espion. Il suffit d’avoir une connexion Internet.À noter que la mini caméra et le terminal de visionnage n’ont pas besoin d’être connectés au même réseau WiFi.


    Comment fonctionne la vision à distance ?

    La vision à distance est une fonctionnalité que les modèles haut de gamme de caméra espion proposent. Celle-ci consiste à consulter les images prises en temps réel par le capteur vidéo. Pour le visionnage en direct, on peut utiliser l’ordinateur ou les terminaux mobiles comme le smartphone ou la tablette. À noter que cette fonctionnalité repose entièrement sur une connexion Internet. Avec un ordinateur, l’accès à la plateforme en ligne de visionnage s’effectue depuis un navigateur (Chrome, Safari, Opera ou encore Firefox). Avec le smartphone ou la tablette, l’accès à la fonctionnalité vision à distance se réalise au moyen d’une application dédiée. Une mini caméra espion comporte une antenne Wi-Fi afin de rendre la fonctionnalité possible. Il faut également que le dispositif soit connecté à un réseau Wi-Fi avec une connexion Internet. Quand la vision à distance est activée, l’appareil diffuse les images capturées via Internet. Par ailleurs, la portée de la fonctionnalité est illimitée. La mini caméra espion et le support de visionnage n’utilisent pas nécessairement le même réseau Wi-Fi. À noter que les images diffusées en direct sont également enregistrées dans la mémoire de stockage de la caméra espion.


    Peut-on recharger le dispositif sur un ordinateur ?

    Une mini caméra espion utilise une batterie en Lithium-ion comme alimentation. Cette pile est rechargeable et offre une autonomie de plusieurs heures. La durée de fonctionnement dépend toutefois de la capacité de la batterie – comme le temps de charge. Ce type de matériel espionnage est en général livré avec un adaptateur USB DC12V. Cet accessoire permet de charger l’appareil en le branchant au secteur. Le kit de recharge est complété par un câble USB. Précisons qu’une mini caméra comporte un port mini-USB. Cet élément permet le transfert de données sur un ordinateur. Une option pratique pour un modèle avec stockage externe. On peut effectivement initier le déplacement des fichiers sans besoin de démonter la carte micro SD. Outre le transfert de données, la connexion à l’ordinateur au moyen du câble USB permet de recharger la caméra espion. Cette alternative semble pratique au premier abord, mais celle-ci ne l’est pas en réalité. L’inconvénient de cette solution est le temps de charge. La recharge sur ordinateur prend davantage de temps que sur prise électrique. Il faut au moins une heure pour avoir une batterie rechargée avec un branchement au secteur. Ce temps de charge minimale peut être multiplié par deux en utilisant un ordinateur. Dans la mesure où l’on n’est pas pointilleux sur le temps de charge, on peut choisir cette solution.


    Quel est le temps de charge moyen d’une caméra espion ?

    Une caméra espion fonctionne sans câblage. Il n’est donc pas nécessaire de brancher celle-ci à une prise électrique pendant l’utilisation. Ce type de matériel embarque une batterie en Lithium-ion à haute capacité. Cette alimentation assure une autonomie de plusieurs heures. La pile permet également de filmer sans interruption selon une certaine durée. Le temps d’enregistrement en continu minimal est d’une demi-heure. Sur les appareils les plus performants, cette durée peut dépasser une heure. Notons que la batterie en Lithium-ion est rechargeable. On trouve souvent dans la boîte d’une caméra espion un câble USB et un boîtier de recharge. Ce dernier permet un branchement au secteur. Le temps de recharge moyen varie d’une à deux heures selon le modèle et la capacité de la batterie. Par ailleurs, le câble USB ne sert pas que pour le transfert de données. On utilise également l’accessoire pour la recharge. Le branchement au secteur n’est pas la seule possibilité. La recharge peut effectivement être réalisée sur un ordinateur – que ce soit un modèle de bureau ou un laptop. On fait toutefois remarquer que le temps de charge sur un ordinateur est plus conséquent que sur une prise électrique. La durée de charge peut être doublée avec un laptop.


    Les mini caméras proposent-elles une fonction zoom ?

    En matière de photographie, le zoom est une fonction qui permet d’avoir un effet de rapprochement ou d’éloignement pendant la prise d’image. Cet effet est obtenu par une variation de la distance focale. Les caméras classiques proposent cette option, les mini caméras d’espionnage presque jamais. Le zoom requiert une visualisation sur le plan que l’appareil est en train d’enregistrer. Or, les mini caméras n’offrent pas toujours une fonctionnalité vision à distance. Cette option permet de regarder en direct – sur un smartphone, une tablette ou un ordinateur – ce que le dispositif est en train de filmer. Il faut toutefois préciser que le zoom s’effectue manuellement. De ce fait, il faut pouvoir effectuer le zoom dans la mesure où la vision à distance est disponible. Par ailleurs, une mini caméra peut être pilotée à distance avec une télécommande. La présence de cet accessoire ne garantit pas nécessairement la disponibilité d’une fonction zoom. Il faut également préciser que le zoom influe sur la qualité d’image. Un effet de rapprochement risque par exemple de pixeliser l’affichage – ce qui rendrait les images inexploitables. Pour toutes ces raisons, les mini caméras ne proposent presque jamais une fonction zoom.


    Qu’entendez-vous lorsque vous dites fonction Appareil photo ?

    Une mini caméra est un matériel espionnage que l’on utilise principalement pour filmer en caméra cachée. Ce type d’appareil propose évidemment d’autres fonctionnalités – ce qui multiplie les utilisations du dispositif. L’appareil photo fait souvent partie de ces fonctionnalités. Il devient alors possible de se servir de la mini caméra pour prendre des photos – cela sans attirer l’attention. La fonction Appareil photo facilite la duplication de documents ou le tirage de portraits pour identifier des individus. Sans cette fonctionnalité, le tirage de portrait peut être un travail contraignant. On doit visionner les vidéos enregistrées pour trouver la séquence où les individus à identifier font leur apparition. On met ensuite sur une pause afin de pouvoir effectuer une capture d’écran et enregistrer cette dernière en fichier image. Une procédure qui prend du temps pour une qualité d’image assez pauvre. Une fonction Appareil photo apporte ainsi de la simplicité. La définition d’image dépend bien entendu de la capacité du capteur de la caméra espion. Par ailleurs, les photos sont enregistrées en fichiers avec l’extension JPG. Les applications natives des smartphones ou tablettes et les programmes par défaut des ordinateurs peuvent ouvrir le format JPG.


    Quelle est la résolution vidéo minimale d’une caméra espion ?

    La résolution vidéo est effectivement une valeur qui sert de repère pour déterminer la qualité d’une vidéo. Cette notion est toutefois confondue à tort avec la définition d’image. Cette dernière est le produit du nombre de pixels à la verticale et le total de ceux à l’horizontale de l’affichage. Pour une caméra espion, cette valeur indique le total de pixels que peut numériser le dispositif. Ce qui distingue la définition de la résolution vidéo est la méthode de calcul. La taille du support d’affichage est prise en compte pour déterminer la valeur de la résolution vidéo. Cette dernière s’exprime d’ailleurs en nombre de pixels par pouce. La difficulté de calcul a sans doute fait que la résolution vidéo soit confondue avec l’affichage vidéo. Aujourd’hui, on trouve facilement sur le marché une caméra espion capable de filmer en HD ou Full HD. Tous les modèles ne proposent malheureusement pas ces niveaux de performance. On peut ainsi avoir une caméra espion avec un capteur vidéo de capacité réduite  permettant tout de même d’avoir des images exploitables. Pour ce type d’appareil, la résolution vidéo minimale est en général de 640 x 480 pixels.


    Dans quels formats les caméras espions enregistrent-elles les fichiers ?

    Les caméras espions enregistrent en général les vidéos en AVI ou Audio Vidéo Interleave. Ce dernier n’est pas véritablement un format de fichier, mais davantage un format de compression. Celui-ci détermine en effet le type d’empaquetage des flux vidéo et audio. Il faut préciser que l’Audio Video Interleave n’est pas exclusivement un format vidéo. Un fichier avec cette extension peut effectivement ne pas comporter une partie image, mais uniquement une partie audio. L’inverse est également vrai. Certains modèles de caméra espion sont équipés d’un microphone intégré. Le composant permet alors les enregistrements vocaux. Les fichiers vidéo prennent alors l’extension AVI. Les caméras espions peuvent aussi proposer une fonction appareil photo. Celle-ci permet de faire des clichés sans attirer l’attention. Les photos possèdent bien entendu une extension différente des vidéos et des sons. Celle-ci est le JPG ou JPEG  développé comme Joint Photographic Experts Group. À noter que cette extension est plus un format de compression  comme c’est le cas avec l’AVI. Par ailleurs, les formats AVI et JPG sont des extensions standards. Ces dernières peuvent de ce fait être lues par les applications et les programmes par défaut des appareils mobiles ou des ordinateurs. L’installation de logiciel de lecture n’est donc pas indispensable.


    Le transfert de données d’enregistrement requiert-il l’installation d’un logiciel spécifique ?

    Normalement, pour transférer des données d’enregistrement d’une caméra espion vers un ordinateur, il n’y a pas besoin d’installer un logiciel spécifique. Le transfert de fichiers consiste à récupérer les images ainsi que les vidéos dans la carte mémoire de la caméra ou du micro espion. Il faut ensuite les copier sur votre ordinateur. C’est nécessaire pour vider votre carte mémoire pour qu’elle continue d’enregistrer les données et de fonctionner normalement. En effet, si vous ne le faîte pas, vous risquez de perdre des images importantes. Pour cela, un logiciel spécifique n’est pas nécessaire. Le plus important c’est que votre ordinateur soit équipé d’un système d’exploitation qui marche, que ce soit Windows, MacOs ou Linux. Pour ce faire, vous n’avez qu’à brancher votre caméra espion à votre ordinateur par le biais d’un câble USB ou d’une connectique mini-USB. Si vous souhaitez convertir votre vidéo en un autre format que celui sur lequel il est enregistré ou si vous pensez modifier la résolution de vos photos, vous aurez effectivement besoin d’un logiciel spécifique. Dans le cas d’un simple transfert de données d’enregistrement, ce ne sera pas utile. Toutes nos gammes de produit sont simples d’utilisation et pratique pour vous faciliter la vie.


    Que veut dire le produit est compatible avec Windows ?

    Windows est un système d’exploitation commun et populaire que presque tout le monde utilise sur son ordinateur. C’est pourquoi, tous nos gammes de caméra espion et de micro espion sont compatibles avec ce système. Vous n’aurez donc pas besoin d’installer un logiciel spécifique lorsque vous transférer des images de votre caméra vers votre ordinateur. Vous n’aurez pas non plus besoins d’utiliser un pilote pour visionner et lire les fichiers enregistrés. Les vidéos sont produites en format AVI, les photos sont en JPG et le son en MPEG-4. Ce sont des formats de fichiers standards qui sont compatibles avec n’importe quel système d’exploitation, que ce soit Windows ou MacOs ou même Linux. Vous pouvez insérer directement votre carte mémoire dans le lecteur carte de votre ordinateur ou utiliser un câble USB pour transférer et lire vos fichiers. Windows détectera rapidement votre carte ou votre appareil. Il n’aura aucun mal à prendre en charge la taille pouvant être volumineuse des fichiers ainsi que les différentes résolutions possibles des images. Nos produits ont été simplifiés au maximum pour faciliter leur prise en main aussi bien par les professionnels que par les particuliers.


    Le produit est-il compatible avec les ordinateurs sous macOS et Linux ?

    En règle générale, nos caméras espions ont été développées pour être compatible avec tous les types de système d’exploitation. Que votre ordinateur soit sous macOS ou sous Linux, vous devrez pouvoir lire et visionner les données de votre caméra espion. Aucun logiciel d’installation, aucune pilote n’est nécessaire. Les fichiers sont normalement produits dans des formats standards que tout le monde connaît et maitrise. Les vidéos seront compressées en AVI, les photos en JPG et le son en MPEG-4. Vous pourrez facilement les visionner sur VLC ou SM Player. Ce sont des dispositifs simples et pratiques pour une utilisation au quotidien. En se servant d’un câble USB, vous n’aurez qu’à transférer les images de la caméra vers votre ordinateur PC ou portable. Une action qui ne requiert pas non plus un logiciel spécifique. Cela ne devrait avoir aucune incidence sur la qualité des images enregistrées ni sur leur résolution. Dans tous les cas, nos caméras espions sont faciles à prendre en main et sont adaptées aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels. Notre gamme de produit est à la portée de tout le monde et n’exige pas de besoins spécifiques ou spécialisés.


    Est-ce que toutes les caméras peuvent filmer en condition de faible luminosité ?

    Toutes les caméras équipées d’une modalité vision nocturne et/ou d’une vision infrarouge peuvent filmer en condition de faible luminosité. Ce sont des caméras conçues spécialement à cet effet. Pour surveiller son jardin ou sa maison durant la nuit, pour capturer des images d’animaux nocturnes, les caméras infrarouges sont des produits idéaux. Elles sont très discrètes et filment sans se faire remarquer. Les LED intégrées à l’appareil ont des fréquences lumineuses indétectables à l’œil des êtres vivants (animaux ou humains). Ce qui représente un avantage majeur. Si en plus, la caméra est équipée d’un détecteur de mouvement. Elle n’aura aucun mal à enregistrer des vidéos nettes et exploitables. Elle ne se déclenchera que lorsqu’elle décèle un mouvement suspect ou une variation de température. Les caméras infrarouges supportent également n’importe quelles conditions climatiques. Avec leur batterie intégrée, ce modèle de caméra de surveillance peut tourner pendant des heures voire des jours sans discontinuité. Il peut aussi rester en veille durant une durée plus ou moins déterminée. Dans cette gamme de caméra, certains ont la possibilité de filmer à une distance éloignée jusqu’à 40m pour les longues portées même avec une faible luminosité.


    Est-ce que je peux modifier la résolution des vidéos?

    La question de la résolution est d’une importance capitale lorsqu’il s’agit de caméra espion. Elle fait référence au nombre de pixels au niveau de la hauteur ainsi que de la largeur de l’image. Selon les besoins et les utilisations, il existe différentes résolutions. En plus élevées, on retrouve la 4k pour la vidéo (4096 x 2160), puis la HD 1080p (1920 x 1080), la HD 720p (1280 x 720). Qu’il s’agit de photo ou de vidéo, plus la résolution est élevée, plus l’image est d’excellente qualité avec une netteté irréprochable. Le fichier sera également assez volumineux. Ce qui nécessitera parfois des logiciels particuliers pour modifier la résolution des vidéos captées. En dehors de la taille de l’écran des périphériques qui seront utilisées (téléphone, tablette, ordinateur,…), c’est surtout le rapport d’image qui est important. En effet,  ce n’est pas très agréable de visionner une vidéo en 720p sur un écran HD de 1080p. On va se retrouver avec une espèce de barre noire à droite et à gauche. D’où l’intérêt de modifier la résolution via un convertisseur de résolution vidéo. Avec le bon logiciel installé sur votre ordinateur, vous pourrez modifier vous-même la résolution.


    A quoi sert un port mini-USB ?

    Depuis l’avènement de la technologie USB, la plupart des appareils informatiques (ordinateurs, téléphone, smart TV, consoles de jeux,…) sont aujourd’hui dotés de port USB. Ce dernier comporte souvent quatre broches. La première sert d’alimentation, la seconde de masse, la troisième et la quatrième servent à transférer les données. Il faut savoir que certains ports USB sont plus performants notamment au niveau de la rapidité des transferts. Certaines versions sont plus rapides que d’autres. Avec l’apparition d’appareils encore plus compacts, les ports USB subissent en même temps des modifications. On se retrouve ainsi avec des ports mini-USB. Les ports normaux ont été réduits pour convenir à des appareils miniatures tels que les caméras espions (montre caméra, clé de voiture caméra,…). Ces ports ont les mêmes utilités que les ports normaux, c’est juste la taille qui est réduit pour être adaptée aux appareils plus petits. Pour ce faire, il faut absolument un connecteur mini USB. C’est une connectique avec deux embouts reliés par un câble, le premier est adapté au mini USB de la caméra espion et le deuxième plus grand s’insèrera à l’ordinateur par exemple. Ce qui permettra de transférer plus facilement les données d’un appareil à un autre.


    Que veut dire microphone intégré ?

    La majorité des dispositifs de caméra espion renferme un microphone intégré. C’est un mécanisme qui sert à enregistrer le son en plus des images. Il s’agit de micro avec une directivité omnidirectionnelle. Il est capable de capter tous les sons provenant de n’importe quelle direction tout en gardant la même fréquence. Selon les microphones utilisés et leur degré de sensibilité, on peut avoir différentes qualités de son. Certains seront plus distincts que d’autres avec plus ou moins de bruits (souffles, froissements,…). Il y a même des modèles qui peuvent capter le son jusqu’à 10 m ou 20 m de distance. On peut le retrouver dans les horloges caméra espions, les montres caméra espions, les clés USB,… Le microphone intégré est essentiel pour que la caméra espion soit efficace. Il est en effet très bien d’avoir des images mais c’est mieux d’avoir le son pour l’accompagner. D’autres modèles sont dépourvues de caméra et ne sont armées que de microphone intégré, ce sont les micro espion. Parmi les gammes disponibles, il y a les stylos micro espion, les dictaphones de 4go, les câbles micro espion qui fonctionnent grâce à une puce GPS. Ils sont tous pratiques, simples à utiliser et discrets.


    Quels  sont les différents indices de protection sur une caméra ?

    L’indice de protection ou IP est un nombre pour classer le niveau de protection dont dispose un matériel contre les intrusions de corps liquides et solides. C’est un dispositif mis en place par la Commission électronique internationale relatif à l’étanchéité. Il est composé de deux chiffres qui varient de 0 à 9, selon la résistance de l’appareil face à différentes attaques possible (pluie, neige, vent, débris, poussières,…). Le premier chiffre indique le plus souvent la capacité de protection contre les solides tels que la poussière par exemple. Tandis que le second fait référence aux attaques de liquides comme l’eau. Toutes les caméras espions, surtout celles utilisées pour l’extérieur (caméra de chasse,…), sont représentées par une indice de protection. Il existe ainsi différents indices de protection en fonction également de la taille des débris, des volumes d’eau, de la force des coups. Par exemple pour certains caméras, il leur faut minimum un indice de protection de 66. A ce stade, la caméra est parfaitement protégée à la fois contre la pluie et la poussière. Pour une étanchéité totale, l’indice doit atteindre 67 environ. On pourra même filmer dans l’eau avec une telle protection.


    Qu’est-ce qu’une vision infrarouge ?

    La vision infrarouge est une modalité installée sur de nombreux appareils photographiques pour pouvoir capturer des images dans le noir. Elles sont très utilisées pour équiper les caméras espions. Effectivement, elle leur permet de filmer pendant la nuit tout en ayant des images de bonne qualité. Les caméras dotées de vision infrarouge sont en fait parées de LED sensibles aux ondes électromagnétiques. Ces LED sont indétectables lorsqu’ils s’allument, ils sont très discrets tout en permettant de capter le moindre geste. Ce sont en réalité des flashs avec des fréquences lumineuses moins intenses que la lumière. Il existe des modèles de caméra à vision infrarouge qui sont accompagnées de dispositif à imagerie thermique. L’appareil serait donc sensible aux ondes et aussi à la chaleur. N’importe quel être vivant émet une radiation à des degrés de températures différents. Le dispositif détecte les radiations et les convertis en image nette et claire. C’est pourquoi la vision infrarouge, avec le mode détection de mouvement, est indispensable pour les caméras de chasse ou autres caméras espions dédiés aux activités en extérieur. Les caméras infrarouges sont également adaptées pour surveiller une propriété, un dépôt commercial, un local de bureau surtout les allées et venues la nuit.


    Qu’est-ce que le mode détection de mouvement ?

    Le mode détection de mouvement est une fonctionnalité souvent installée sur les caméras de surveillance, notamment les caméras espion. Cette fonctionnalité consiste à déclencher automatiquement la caméra au moindre mouvement dans son périmètre d’activité. Elle est plus gérée par l’enregistreur que par la caméra en elle-même. Il permet aux utilisateurs, professionnels comme particuliers, de gagner du temps puisqu’il n’y a pas besoin d’allumer et d’éteindre la caméra à chaque fois. C’est également un excellent moyen d’économiser de l’espace sur la carte mémoire puisque la caméra ne garde que les images les plus importantes. C’est un dispositif doté d’un capteur sensible aux mouvements et même aux variations de température. Dès qu’il y a un changement, le plus infime soit-il, la caméra se met en marche et l’enregistreur sauvegarde tous ce qui se passe. C’est idéal pour surveiller une propriété, un bureau ou un local commercial. Certains modèles sont connectés au réseaux wifi et des fois à un récepteur GPS pour vous alerter par MMS ou SMS du changement qui s’est produit. Le mode détection de mouvement est un critère de sélection incontournable lorsqu’il s’agit de choisir une caméra espion.


    Est-ce que toutes les caméras espions ont une mémoire interne ?

    En règle générale, les caméras espion ne disposent pas de mémoire interne. Ce sont des dispositifs conçus pour être allégé au maximum. Il est ainsi plus facile de les dissimuler dans des clés de voiture factice, des détecteur de fumée, ou encore dans des clés USB factices. Ils ne sont donc composés que de capteur vidéo, de microphone intégré, du processeur. Ils n’y a plus de place pour un disque dur pour stocker les données. C’est pourquoi, tous les dispositifs de caméra espion sont équipés d’un port de carte mémoire micro SD. Celui-ci est un support physique qui sert à enregistrer et à garder les photos ainsi que les vidéos. On peut retrouver différentes tailles de carte SD qui sont extensibles selon les besoins (4go, 8go, 16go, 32go). Il est important de vider régulièrement la carte SD pour qu’elle puisse fonctionner normalement. Pour ce faire, vous n’avez qu’à brancher votre appareil à un ordinateur grâce à un câble USB. Il ne vous reste plus qu’à transférer les images, c’est aussi l’occasion de trier pour ne garder que l’essentiel. D’ailleurs, vous saurez que votre carte est pleine lorsqu’un voyant rouge clignote sur votre caméra.


    Qu’est-ce qu’un capteur vidéo sur une caméra espion?

    Une caméra espion est certes une caméra miniature mais elle fonctionne comme une caméra normale. Elle est donc équipée d’un capteur vidéo. C’est un mécanisme composé d’une plaque photosensible. Avec ses millions de photosites ou de pixels, elle capte la lumière venant de l’objectif de l’appareil. Le capteur transforme par la suite cette lumière en signaux électriques, c’est-à-dire en courants. Avec l’aide du processeur, les courants seront convertis en images numériques qui seront enregistrées sur l’appareil. Les images sont alors stockées sur un support telle une carte SD par exemple. Il suffit ensuite de brancher l’appareil à un ordinateur pour récupérer les photos ainsi que les vidéos et les visualiser. Il existe différents types de capteur vidéo selon leur taille et leur degré de sensibilité à la lumière. Pour les caméras espion, il existe des capteurs spécifiques adaptés à leur petite taille. Ce sont les capteurs CMOS ou Complementarity Metal-Oxide Semiconductor. Ils ont la particularité d’exister en version miniature parfaitement adaptés à la plupart des caméras espion qui se dissimulent dans des objets du quotidien (horloge espion, clé USB espion, briquet espion,…). Ils sont également ultra-performants. Les images produites et captées sont d’excellentes qualités.


Questions (0)

Pas de questions pour le moment.


Votre question a été envoyée avec succès notre équipe. Merci pour la question!
Poser une question
Diminuer la fenétre